Kyste de toxoplasme contenant des bradyzoïtes en développement dans un muscle humain (x 900, coloration à l’hématoxyline-éosine)

Vaccin toxoplasmose

Toxoplasmose : un espoir de vaccin efficace et sans danger

Des nanoparticules comme support de vaccin
Kyste de toxoplasme contenant des bradyzoïtes en développement dans un muscle humain (x 900, coloration à l’hématoxyline-éosine)
© PHIL/CDC, HICKLIN Martin

Une de nos équipes a construit un vaccin avec des nanoparticules d’amidon pour transporter un extrait total des protéines du toxoplasme.

Administré à des souris par voie nasale, ce vaccin a très bien protégé contre des infections expérimentales avec le parasite, sous toutes leurs formes : aiguë, chronique ou congénitale.

La vaccination a déclenché une réponse immunitaire chez les animaux, avec la production d’anticorps et une réponse à médiation cellulaire spécifiques du toxoplasme.

Ces nanoparticules et leur utilisation ont fait l’objet d’un brevet. Car, outre ses qualités sur la réponse immunitaire, le vaccin reste stable et il est possible d’y incorporer des quantités précises d’antigènes ; de plus il persiste peu dans les cavités nasales des animaux, avant son élimination complète de l’organisme.

Ces travaux sont le fruit d’une collaboration de notre équipe avec le groupe Nanomedicine du Centre International de Recherche sur l'Inflammation de Lille -LIRIC - UMR 995 Inserm / Université Lille 2 / CHRU Lille ; ils sont aussi à l’origine de la création de la société Vaxinano qui développe ce vaccin sous-unitaire innovant selon le concept One Health. 

Contact

Date de modification : 26 octobre 2023 | Date de création : 06 septembre 2017 | Rédaction : Marion Duchet-Suchaux