Tuberculose : sa dynamique en France à la lumière du typage génétique des souches de Mycobacterium bovis

Tuberculose : sa dynamique en France à la lumière du typage génétique des souches de Mycobacterium bovis

Une évolution génétique de la variété et des types des souches à l’échelle nationale et locale

Morphologie de colonies de Mycobacterium bovis en culture
© PHIL, CDC

La variété génétique des souches de Mycobacterium bovis, la bactérie responsable de la tuberculose  bovine, a considérablement diminué depuis 30 ans France. Nous avons aussi observé une régionalisation d’un petit nombre de types génétiques de M. bovis, en rapport avec l’évolution des élevages. Ces résultats découlent probablement des campagnes nationales de contrôle de la maladie et d’amélioration de la surveillance qui permet de détecter plus de foyers.

De plus, les cas chez les bovins et la faune sauvage ont vraisemblablement une origine commune, dans les régions françaises où la tuberculose est endémique. En effet des souches de M bovis, qui présentent des profils génétiques uniques et locaux, circulent entre ces animaux ; la contamination se produirait au pâturage.

Pour obtenir ces résultats, nous avons caractérisé plus de 4500 souches de M bovis par des méthodes génétiques. Ces souches provenaient de bovins et de la faune sauvage entre 1978 et 2013.

Date de modification : 26 octobre 2023 | Date de création : 15 juin 2015 | Rédaction : Marion Duchet-Suchaux